Le post-doctorat

Aller encore plus loin : le stage post-doctoral

A l’issue de la thèse s’ouvre une nouvelle période dans la carrière scientifique qui peut se concevoir de différentes façons selon les circonstances : accès à un emploi stable ou poursuite d’une formation active sous la forme d’un séjour postdoctoral dont la durée est souvent d’une année, éventuellement reconduite, permettant d’acquérir une expérience personnelle et des savoir-faire supplémentaires.

 

Il est recommandé de veiller particulièrement à ce que cet éventuel stage post-doctoral apporte un complément indiscutable à la thèse en rapport direct avec l’emploi visé à son issue.
Dans ce sens, les séjours post-doctoraux ne sont pas une situation d’attente, même si elle est évidemment provisoire, mais bien une nouvelle expérience professionnelle permettant d’élargir sa palette de compétences, de confronter ses convictions ou ses acquis dans un autre contexte, de découvrir d’autres façons de faire, de voir, d’expérimenter, de conduire un projet.

 

Choisir son post-doctorat

Pour choisir son séjour, il est fortement recommandé de l’envisager dès la 2ème année de la thèse en rapport avec son projet professionnel.

Les projets peuvent s’envisager à l’échelle mondiale sans réelle restriction

  • La plupart des pays accordent un visa spécifique dès que les conditions d’accueil sont officielles.
  • Les équipes de recherches les plus renommées sont évidemment les plus sollicitées

Pour trouver un accueil, le principe est toujours un peu le même : il faut candidater auprès de l’équipe de recherche et de son directeur scientifique. C’est de l’agrément mutuel et de la connaissance du projet scientifique post-doctoral que viendra la recherche du financement.

Plusieurs dossiers de financement seront souvent déposés auprès d’organismes et institutions qui sont susceptibles de financer le projet, à moins que l’équipe ne décide le financement sur ses fonds propres.

La participation à un congrès international dans sa spécialité permet souvent d’amorcer une discussion directe avec les responsables d’équipe d’accueil et de poser des jalons pour un séjour futur.

Partager sur les réseaux